Les entretiens de la Gendronnière du 1er au 3 octobre 2010

Accueil/Evénements/Les entretiens de la Gendronnière du 1er au 3 octobre 2010

Méditation et quête de sens à la Gendronnière

Maladie, vieillesse et mort, perte, deuil, séparation et les souffrances qui en résultent suscitent en nous des questions sur le sens de la vie. Autrefois, les valeurs traditionnelles et la religion fournissaient des réponses acceptables à ce questionnement.

De nos jours, particulièrement en Occident, les croyances religieuses et les valeurs traditionnelles ne sont plus une référence forte. Quant aux idéologies modernes, elles ont souvent abouti à l’opposé de l’idéal recherché.

Il en résulte une forme de nihilisme particulièrement démobilisant pour les jeunes générations et une augmentation considérable des dépressions nerveuses qui supplantent la folie classique comme première maladie psychiatrique.

Il y a vingt-cinq siècles en Inde, un homme, Shakyamuni, éprouva ce malaise face à l’absurdité apparente de l’existence. Il ne se tourna pas vers les croyances indiennes traditionnelles, qui conféraient les clefs du salut à la caste des religieux brahmanes. Il s’engagea dans une méditation profonde qui déclencha en lui l’éveil ; il vit alors clairement toutes les réponses à son questionnement et fut libéré de ses souffrances.

Il décide de transmettre cette expérience de l’éveil et c’est ainsi qu’est né le bouddhisme.

La modernité de sa démarche explique l’intérêt actuel pour le bouddhisme et plus largement pour la méditation.

L’Association Zen Internationale, dont les enseignants transmettent le bouddhisme zen Sôtô, organise une rencontre de partage sur ce thème avec la participation d’autres religieux et thérapeutes du 1er au 3 octobre 2010 au temple zen de la Gendronnière.

Prospectus, programmes des conférences et bulletin d’inscription (PDF – 956.8 ko) : Dépliant colloque Gendronnière quête du sens 2010

Source AZI

2017-04-18T09:18:14+00:00

Ecrire un commentaire