Mondo pour Hossenshiki du 17/10/2009

Accueil/Enseignements/Articles - Conférences/Mondo pour Hossenshiki du 17/10/2009

1/ Q :Quelle est le sens profond de la vérité sacrée ?

S : Un vide infini et rien de sacré.

Q : Qu’es-tu ?

S : Je ne sais pas.

Q : Chincho.

S : Banzei

2/Q : « Une différence de la largeur d’un cheveux est comme la distance entre le ciel et la terre. » Comment comprends-tu cela ?

R : « Une différence de la largeur d’un cheveux est comme la distance entre le ciel et la terre. »

Q : Comment peux-tu le réaliser ainsi ?

R : Je suis juste ainsi.

Q : Chincho !

R : Banzei !

3/Q : Ou vas-tu ?

R : Je pars en pèlerinage.

Q : Quel est le but de ton pèlerinage ?

R : Je ne sais pas.

Q :Que veux-tu dire par ne pas savoir ?

R : Ne pas savoir est le plus proche.

Q : Chincho !

R : Banzei !

4/Q : Qu’en est-il quand apparition et disparition continuent sans cesse. ?

R : De quoi est-ce l’apparition ?

Q : Chincho !

R : Banzei !

5/Q : Je viens d’entrer au monastère. Donnez-moi s’il vous plait une directive.

R : As-tu déjà pris ton petit déjeuner ?

Q :Oui.

R :Va laver ton bol !

Q :Chincho !

R : Banzei !

6/Q : Quel est le sens vivant du bouddhisme zen ?

R : Le cyprès dans le jardin.

Q : Chincho !

R : Banzei !

7/Q : Quand rien n’est apporté, alors quoi ?

R : Pose le !

Q : Si je n’apporte rien, que dois-je poser ?

R : Alors, emporte-le !

Q :Chincho !

R : Banzei !

8/Q : La nature de l’air est constante et l’air existe partout. Pourquoi utilisez-vous un éventail ?

R : Tu comprends seulement que la nature de l’air est constante. Mais tu ne comprends pas le principe qui le fait souffler partout !

Q : Que veut dire : il n’y a pas de lieu ou l’air ne souffle ?

R : Le shusso s’évente avec son éventail.

Q :Chincho !

R :Banzei !

Q :Chincho !

R :Banzei !

2014-05-29T16:49:48+00:00

Ecrire un commentaire