Qu’est-ce que le zen ?

Le zen repose pour l’essentiel sur la pratique de la méditation appelée « zazen »

definition-zen
Le zen signifie méditation, concentration. Le terme zen est issu du mot indien dhyana et du mot chinois tch’an, signifiant également méditation.

La pratique du zen est une voie de vigilance et de connaissance de soi qui se pratique dans la posture assise et dans toutes les actions de la vie quotidienne. Il a son origine dans la quête d’un homme, Shakyamuni, qui vécut en Inde cinq siècles avant Jésus-Christ et qui devint le Bouddha, l’éveillé.

Il réalisa que même si nous possédons ce que nous désirons, nous ne sommes pas satisfaits, car notre bonheur ne dépend pas de ce que nous possédons, mais de ce que nous sommes. Cherchant en lui-même les causes de la souffrance humaine, il réalisa l’éveil assis dans la posture de zazen.

Cette expérience que nous pouvons faire par nous-mêmes est à l’origine de l’un des grands courants spirituels de l’humanité : le bouddhisme.

Cela dit, la pratique du zen n’impose aucun dogme ni aucune croyance. Elle est ouverture à la dimension universelle de notre existence. Son expérience aide à retrouver un sens plus profond à sa vie et un fondement aux valeurs morales dont nous avons besoin pour guider notre action.

Zazen, la méditation assise que l’on pratique à Nice, est l’essence du zen.

Zazen se pratique assis jambes croisées, le dos droit, concentré sur la respiration. L’attention est tournée vers soi-même. On laisse passer les pensées et les émotions sans s’y attacher ni les réprimer. Cette attitude de lâcher prise permet de retrouver rapidement la paix de l’esprit et la liberté intérieure.

Zazen stimule l’intuition et la créativité. Il développe aussi notre capacité d’empathie et de bienveillance à l’égard de tous les êtres. Il donne accès à la source de l’éveil qui éclaire notre vie et lui redonne un sens profond, en harmonie avec notre véritable nature.